Jeu sur les focales : les supports optiques

Une focale étend ses caractéristiques techniques au plan tout entier. Il y a, cependant, des moyens pour jouer sur plusieurs focales à l'intérieur d'un même plan. Il suffit de prendre appui sur des objets dont la réflexion offre des caractéristiques différentes de celles de la focale utilisée. Ces objets, qui agis-sent sur une partie de l'image, sont appelés des "supports optiques". Une scène célèbre de Citizen Kane utilise un tel "support optique" (extrait du scénario) .

Lorsque Charles Kane meurt, dans les premières scènes du prologue, il laisse tomber un gadget pour enfants, une petite boule de verre. La boule s'écrase au sol, mais un gros morceau de verre reste intact. La réflexion du morceau de verre crée une seconde focale dans l'image, et plus précisément un fisheye. Au plan suivant, le fisheye occupe les deux tiers inférieurs de l'image, le dernier tiers gardant les caractéristiques de la focale utilisée, un grand angulaire qui, en comparaison, offre une distorsion moindre. Le fisheye nous renvoie l'image de l'infirmière qui entre dans la chambre (remarquez les lignes déformées du chambranle de la porte).

Une autre scène célèbre est celle du meurtre dans "L'inconnu du Nord-Express" d'Alfred Hitchcock dans laquelle la fiancée assassinée perd ses lunettes tandis que son assassin l'étrangle. La scène est filmée dans les lunettes tombées à terre. Ce n'est qu'un reflet de meurtre auquel on assiste.