Le changement de point

(modification de la perspective)

Pour réaliser un changement de point (ou de mise au-point), il est nécessaire d'avoir peu de profondeur de champ. Cela signifie que seul un espace limité se trouvant sur l'axe-Z peut être net. Lorsque le cadreur « fait le point », il déplace le point de netteté d'un plan focal à un autre. Ainsi l'attention du spectateur, qui se portait sur des objets situés dans un plan donné, se déplace dans un autre plan, de façon sélective.

Pour reproduire ce type d'effet avec une caméra vidéo, il faut être en mode manuel et faire soi-même sa mise au point.

Cet effet est utilisé dans la scène-clé du Lauréat (extrait du scénario). Ben, agé d'une vingtaine d'années, rentre chez lui à la fin de l'année scolaire. Il a une aventure avec une amie de ses parents, Mme Robinson. Mais Ben tombe bientôt amoureux d'Elaine, la fille de Mme Robinson. Il décide alors de se confesser à Elaine. Il la trouve dans sa chambre. Mais avant qu'il ait pu tout lui raconter résonnent les pas de Mme Robinson.

Elaine fait face à Ben, dos à la porte de la chambre. Au moment où Ben s'apprête à révéler l'identité de la "femme plus âgée", la mère d'Elaine apparaît à la porte. Invisible pour Elaine, qui fait toujours face à Ben, Mme Robinson se tient dans l'embrasure de la porte.

Son image, d'abord floue, ressemble à celle d'un revenant. Au moment où Elaine se retourne, le point est fait sur Mme Robinson, et c'est sa fille qui devient floue. Tous les traits du visage décomposé de Mme Robinson apparaissent nettement. Au bout de quelques secondes, Mme Robinson disparaît de l'embrasure.

Quand Elaine se retourne vers Ben, son visage reste momentanément brouillé, extériorisant ainsi sa confusion. Au moment de l'éclair de compréhension, son visage redevient net. Dans cette scène, la caméra répond à la question restée sans réponse d'Elaine de qui est la "femme plus âgée" et elle sert à extérioriser la confusion d'Elaine avant l'instant d'identification.

Le changement de point permet de guider l'attention du spectateur d'un objet à un autre. Il est souvent utilisé pour marquer l'effet de surprise lors d'une révélation soudaine et doit survenir à un moment clef de l'intrigue. Comme il souligne la révélation de façon patente, il doit être utilisé avec modération, sous peine de transformer le film en série B, friande de ce type d'effet.