Grand angulaire en extérieur

(grand angulaire et scènes d'extérieur - paysages et plans d'ensemble)

Si le grand angulaire permet de donner aux scènes d'intérieur une grande profondeur de champ afin de filmer tous les niveaux de plans, il est en outre adapté aux plans d'ensemble. Il offre la possibilité de réaliser de larges plans de paysages, ce qui en fait un outil indispensable pour filmer les scènes d'extérieur.

Dans La Leçon de piano, Jane Campion utilise le grand angulaire pour filmer le littoral de la Nouvelle-Zélande. Dans de nombreuses autres séquences, la réalisatrice exploite les diverses possibilités narratives de l' objectif. Jane Campion montre l'évolution des rapports entre les personnages en les plaçant dans un plan d'ensemble aussi large que possible. Le grand angulaire sert ainsi non seulement à filmer le paysage, mais également à faire progresser l'intrigue.

L'exemple retenu ici est extrait de La Leçon de piano. Dans cette séquence, Ada, l'héroïne (Holly Hunter), a persuadé un habitant de la région (Harvey Keitel) de l'emmener sur la plage où se trouve son piano. La première fois que nous voyons les deux personnages sur la plage, Harvey Keitel occupe la partie gauche du cadre, et Holly Hunter la droite. Le plan large du paysage permet de mettre une grande distance entre eux, et reflète ainsi l'état de leur relation. Cependant, vers la fin de la séquence, nous comprenons que leurs rapports ont évolué. II s'avance vers elle, comblant à chaque pas le fossé qui les sépare. En codifiant la distance qui sépare les deux personnages, le grand angulaire traduit visuellement l'évolution de leurs sentiments.